Repas de Fêtes

Les recettes incontournables des repas de fêtes pour un pétage de bide garanti !

Réveillon de Noël, Noël, réveillon du Nouvel An, Nouvel An… de merveilleux moments de joie, de partage, de rires, en famille et entre amis. Ah, la magie de Noël, cette atmosphère si féérique quand dehors les paysages se parent de leur plus belle robe blanche…Bon, nous en tout cas, on va arrêter de se voiler la face. Entre nous, c’est quoi qu’on aime à Noël ? Bah oui, manger ! Manger jusqu’à en avoir mal au ventre, jusqu’à devoir déboutonner son pantalon pour ne pas être en apnée, manger jusqu’à ce que l’appel du Citrate de Bétadine retentisse… Et s’il y a bien un moment de l’année où cette overdose de nourriture est propice, c’est celui-ci ! Parce que déjà premièrement, il fait froid, il faut donc fournir à notre organisme les armes de défense qui lui sont nécessaires (😉), deuxièmement, parce que les repas de fêtes sont une occasion en or de réunir tout le monde autour d’un beau moment de partage, et troisièmement, parce que manger c’est tout simplement cool, ça rend heureux, ça donne le smile ! Allez, on part faire un tour d’horizon de toutes ces bonnes choses bien grasses et bien sucrées qui nous font kiffer 😍

Saumon fumé, foie gras, escargots, Saint-Jacques : de quoi bien se mettre en bouche ! 🦐

On va pas se le cacher, c’est pas tous les jours qu’on commence le repas avec des mets si fins, délicats, subtils…mais très peu budget friendly (cc le trou dans le porte-monnaie). Alors quand l’occasion se présente, autant ne pas la manquer. Toasts de saumon fumé au beurre demi-sel (coucou les Bretons), terrine de foie-gras (ou de faux-gras pour la version végan) servie avec pain d’épices et confiture de figue ou compotée d’oignons, escargots de Bourgogne accompagnés de leur sauce persillée, plateau d’huitres, carpaccio de Saint-Jacques, crème de langoustine, verrines de crevettes et avocat…Les recettes se déclinent à l’infini. Un peu d’imagination, une bonne dose de créativité et un soupçon d’audace, et le tour est joué ! ça change des betteraves de la cantoche, pas vrai ? 😉
En tout cas on sait pas vous, mais nous à ce stade on en peut déjà plus. Et c’est pourtant que le début de ce repas de fêtes !

Cocorico : l’heure de la dinde a sonné ! 🦃

Pour ceux qui ne dérogent pas à la tradition, c’est l’indémodable dinde qui sera mise à l’honneur. Et pour les plus fidèles encore, elle sera farcie aux marrons, comme le veut la coutume. Mais ici aussi les variantes sont possibles, certains déclineront la recette avec de la truffe, d’autres farciront la volaille au foie gras, et les plus audacieux joueront sur les notes sucrées-salées en intégrant à la farce des pommes, des poires, des agrumes, des fruits secs ou encore du pain d’épices. Les pescétariens ne seront pas en reste : quelle meilleure occasion que Noël pour manger un poisson bien fancy ? Une belle daurade, un bar grillé, des médaillons de lotte, un saumon en croute feuilletée et pourquoi pas un turbot au champagne tant qu’on y est. La gradation se poursuit avec nos amis les crustacés, car après tout, eux aussi peuvent prétendre à la Pole Position sur la table de Noel : homard, gambas, écrevisses, langoustes et langoustines…On n’est pas chics nous ?

Qui a dit que les légumes étaient boring ? 🥔

Dans cette bataille qui fait rage, les végétaux n’ont pas dit leur dernier mot. Ceux qui ne mangent ni viande ni poisson auront tout autant de quoi se régaler pour ce repas de fêtes.
Pour changer des traditionnelles pommes duchesse souvent servies en accompagnement, on peut se pencher (sans tomber) sur la courge : potimarron, spaghetti ou butternut, farcie aux champignons, aux châtaignes, au quinoa, ou bien en purée ou en gratin, il y a pléthore de recettes. Les tourtes et autres tartes salées sont aussi d’excellentes idées : aux épinards, au fromage ou aux légumes du soleil, vous faites ce que vous voulez, tout est possible, impossible is nothing. Il en va de même pour les gratins, les veloutés crémeux, les risottos bien cheesy…On compte sur vous pour faire péter le compteur des calories. Comme vous l’aurez compris, les légumes ne riment pas toujours avec carottes vichy.
Chez Madine on a tranché : c’est le gratin Dauphinois qui remporte la première place (en tout cas dans nos cœurs). Des pommes de terre et de la béchamel comme le veut la tradition du Dauphiné, bref, il ne nous en faut pas plus pour être heureux.

What a buche ! 🍰

Ça va vous tenez le coup jusqu’ici ? On espère que vous avez encore un peu de place parce qu’il est hors de question de sauter le dessert ! Et puis les normands ont inventé un concept extraordinaire qui devrait vous permettre de retrouver l’appétit, donc plus d’excuses ! Trou normand ou pas, comment refuser une belle part de bûche de Noël ? Traditionnellement, c’est la crème au beurre qui s’invite sur les tables, mais vous vous en doutez, de nouvelles variantes ont désormais vu le jour : version glacée, avec un biscuit à la génoise fourré à la pâte à tartiner ou à la confiture, en version mousse aux fruits ou au chocolat, sous forme d’entremets, façon Tiramisù au mascarpone…ce ne sont pas les idées qui manquent. Alors si vous avez la flemme de vous lancer dans sa réalisation, vous n’avez qu’à vous rendre dans votre pâtisserie ou votre glacier préféré et vous trouverez pléthore de choix.
La buche est peut-être un incontournable, mais les régions françaises aussi ont leurs petites douceurs de prédilection. Chez nous en Haute-Savoie, les rissoles feront incontestablement partie du bal. Les « R’zules », comme on les appelle en patois savoyard, sont de petits chaussons de pâte feuilletée fourrés à la purée de fruits faite maison, souvent de poires ou de pruneaux. Pour retrouver de plus amples informations sur les traditions de Noël selon les régions, jetez un œil à notre article sur le sujet.
Vous pensiez que ce copieux repas de fêtes touchait (enfin) à sa fin ? Comme le sucre appelle le sucre, vous prendrez bien une petite papillote au chocolat ou un petit bout de nougat pour accompagner un café bien mérité. Un café ou un digestif d’ailleurs 😉

Manger c’est bien, mais qu’est-ce qu’on boit pour accompagner le tout ? 🍾

Le monde entier nous envie ce précieux breuvage, un vin effervescent tout droit issu d’une de nos belles régions, vous le connaissez tous, nous avons nommé notre bon vieux Champagne ! Qu’il accompagne vos entrées et amuses-bouches de noël, ou bien qu’il vienne célébrer la fin du repas en compagnie d’une part de buche, it’s always champagne time 😉 C’est aussi l’occasion de soutenir les producteurs français et de promouvoir leur savoir-faire. Car en effet, le champagne, c’est LA boisson Made in France ! Il jouit d’une appellation d’origine contrôlée grâce à un certain nombre de caractéristiques qui lui sont propres : délimitation géographique, ensemble du processus de vinification, rendements et utilisation de certains cépages bien spécifiques (chardonnay, pinot noir et meunier sont les trois cépages autorisés). Il doit ainsi son unicité, son gout et sa notoriété à l’ensemble de ces éléments protégés par l’appellation.
Et vous, vous attendez quoi pour faire péter le bouchon ?